Fin janvier dans "Touche pas à mon poste", Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont fortement débattu sur les vidéos Tiktok de Joy Hallyday, considérées comme trop sexy pour son âge. Après se plaindre, sa mère Laeticia dénonce les remarques haineuses. Un mois après sa plainte, Laeticia Hallyday est revenue à des insultes ciblant sa fille Joy dans le programme "Touche pas à mon poste". Le 16 mars, avec "Sudinfo", la veuve de Johnny a décrit les paroles du chroniquecomme "intolérable". Laeticia Hallyday a déploré une entreprise "en jugement". La veuve - qui célèbre son 48e anniversaire ce 18 mars - a ajouté "Il y a beaucoup de haine qui s'est installée après le Covvid. Nous devons protéger nos enfants de cela. Et malheureusement, ilssont également victimes de réseaux sociaux, car c'est leur génération. Ce n'est plus la même génération que la nôtre, il y a des codes que nous ne comprenons pas tout le temps. Mais ce que Joy a vécu, à 14 ans, est une telle violence! ", A commentéCelui qui considère son "devoir de maman" en protégeant son enfant "de toute cette injustice". Fin janvier, C8, Cyril Hanouna et son groupe de chroniqueurs avaient débattu des vidéos Tiktok de Joy Hallyday, considérées comme trop sexy pour son âge.Quant à affirmer "C'est super vulgaire, avec sa langue, sa bouche, ses seins" ou "parce que c'est une génération, nous avons le droit d'être TEPUS? [" Whore "dans Verlan, note de l'éditeur]". Une plainte et un rapport à l'arc Trois semaines plus tard, Laeticia Hallyday a déposé une plainte pour insultes publiques contre le programme auprès de la Cour de Parismunication numérique). Déjà début février, la chaîne C8 a été condamnée à une amende record de 3,5 millions d'euros après le lancement des insultes en direct par Cyril Hanouna au député de la LFI, Louis Boyard, en novembre. Gotopnews.com